En 1990, Philippe Salus, ancien lecteur aux éditions du Seuil et Robert Laffont, et Henri Taverner, peintre et graphiste, fondent les éditions Mare Nostrum, à Perpignan.

 

 

 

Les éditions Mare Nostrum ont d’abord publié des ouvrages de littérature (avec des traductions de l’américain, de l’anglais, du castillan et du catalan) avant de recentrer leur catalogue entre fiction, essai et régionalisme. Dans ce dernier registre, les thèmes liés à l’histoire ou au patrimoine catalans ont bien sûr abondé.

 

 

 

Depuis les années 2000, Mare Nostrum consacre une partie de ses publications à l’exode des Républicains espagnols : la Retirada, première grande catastrophe humanitaire du XXe siècle.

 

 

 

En 2005, Mare Nostrum crée la collection « Les Polars catalans » qui connaît très vite un vif succès puisqu’en quelques années des milliers de romans policiers sont vendus sous la plume, notamment, de François Darnaudet, René Grando, Daniel Hernandez et Jacques Lavergne.

 

 

 

En 2014, en collaboration avec l’historien de l’art Eric Forcada, Mare Nostrum publie des livres sur l’art moderne en Roussillon.

 

 

 

En 2017, après l’épuisement du genre polars catalans, Mare Nostrum réduit la voilure et lance la collection « Ultima Necat » [La dernière tue], qui propose des livres à la croisée des chemins, mixant les genres noir, fantastique, social-fiction, trash et gore.